Si vous devez vous absenter pour des raisons médicales pour une période de plus de cinq jours1 consécutifs, voici comment sera traité votre dossier de paie :

 

 

Les premiers cinq jours d’absence

(banque #1)

 

Pris dans la caisse de congés de maladie monnayables (soit les jours crédités au début de chaque année scolaire).

 

Si insuffisant

(banque #96 et 98)

 

Pris dans la caisse au crédit2 de l’enseignante ou l’enseignant (soit les jours qui n’ont pas été monnayés depuis 1998 et qui sont versés dans une banque à la fin de l’année scolaire).

 

Si insuffisant

(banque #3)

 

Pris dans la caisse de congés non monnayables.

 

Sinon

 

Sans traitement

 

À compter de la sixième journée d’absence (sur présentation de preuves médicales)

 

Prestations d’assurance salaire à 75% du salaire habituel pendant 51 semaines (assumées par la commission scolaire).

 

Puis, si l’absence se poursuit au-delà de 52 semaines

 

Prestations d’assurance salaire à 662/3 du salaire habituel pendant les 52 semaines suivantes (assumées par la commission scolaire).

 

Puis, si l’absence se poursuit au-delà de 104 semaines

 

La commission scolaire transfère votre dossier chez l’assureur SSQ, lequel verse l’assurance salaire longue durée représentant environ 72% du salaire net au travail jusqu’au plus tard à 65 ans (les primes pour cette protection font partie de nos assurances collectives et sont prélevées sur nos paies).

1 Note : des absences pour maladie non consécutives mais séparées par moins de huit jours de travail sont considérées consécutives.

2 Seuls les enseignantes et enseignants réguliers ont ce type de caisse.